L'UCI classée parmi les 6 meilleures fédérations internationales

Alain Paulmin Mercredi 24 juin 2020

Selon un rapport rendu par l'Association des fédérations internationales olympiques des sports d'été (ASOIF), l'Union Cycliste Internationale (UCI) figure dans le peloton de tête des meilleures fédérations internationales pour la qualité de sa gouvernance. Placée dans le groupe 1 en compagnie de la FIFA (Football), de WorldRugby, de l'ITF (Tennis), de l'IBF (Badminton) et de la FEI (Sports équestres), l'institution dirigée par le Français David Lappartient doit ce classement à ses progrès réalisés sur les plans de la transparence, de la solidarité, du cyclisme pour tous, de l'intégrité et de la parité hommes-femmes dans son directoire. David Lappartient est quant à lui le président de l'UCI depuis 2017

"Le classement obtenu par l'UCI vient récompenser les efforts que notre Fédération a déployés ces dernières années pour poursuivre notre feuille de route, à savoir l'Agenda 2022", a déclaré Amina Lanaya, la directrice générale de l'UCI. "Nous pouvons en être très satisfaits. Nous visons l'excellence pour notre institution, tant en termes de gouvernance interne - comme en témoigne la certification EDGE qui nous a été décernée pour notre engagement en faveur de l'égalité au travail - qu'en relation avec nos parties prenantes. La comparaison avec d'autres Fédérations qui ont souvent plus de ressources que nous est un autre motif de satisfaction. Nous continuerons à travailler sur l'amélioration de la qualité de nos actions, notamment dans les domaines de l'éthique, de la représentativité et de l'environnement."

31 associations, 50 indicateurs et 5 grandes thématiques

Le classement a été déterminé après que les 31 associations sportives participantes ont rempli un questionnaire d'auto-évaluation, celui-ci consistant à se donner une note sur quatre pour chacun des cinquante indicateurs choisis pour l'étude. Ces derniers étaient basés sur cinq grandes thématiques, à savoir la transparence, l'intégrité, la démocratie, les mécanismes de contrôle et le développement et la solidarité.

Un consultant indépendant, l'agence I Trust Sport, était ensuite chargé d'analyser et de modérer les réponses données au questionnaire par chaque participant. Selon le nombre de points obtenus, les 31 associations évaluées ont ainsi pu être placées dans quatre groupes distincts. Avec ses 170 points récoltés, l'UCI, qui améliore nettement son score par rapport aux deux dernières évaluations (126 en 2016-2017 et 152 en 2017-2018), figure donc parmi les très bons élèves pour la période 2018-2019.