Un Tour de France à huis clos !

Alain Paulmin Mercredi 25 mars 2020

Tour de France - Maracineanu envisage un Tour de France à huis clos

Alors que l'Euro de foot, les Jeux Olympiques et toutes les grandes compétitions nationales et internationales sont annulées les unes après les autres à cause du coronavirus, le Tour de France fait encore de la résistance. Les organisateurs semblent vouloir maintenir l'épreuve coûte que coûte aux dates prévues - du 27 juin au 19 juillet - et ils semblent avoir l'aval de Roxana Maracineanu.

Attention, la ministre des Sports n'a bien sûr pas affirmé qu'il faille disputer la course à tout prix, mais elle a ouvert la porte en confiant sur les ondes de France Bleu que les organisateurs envisageaient un Tour de France à huis clos, à la manière de ce qu'il s'est passé sur Paris-Nice, où il n'y avait aucun spectateur aux départs et aux arrivées des étapes. Pour Maracineanu, "tous les scénario sont à l'étude. Les discussions sont en cours avec ASO et il est encore trop tôt pour se prononcer".

En tout cas, contrairement aux autres sports, le cyclisme ne tire pas ses revenus de la billetterie, et l'absence de spectateurs ne poserait donc pas de problème économique. "Le modèle économique du Tour de France ne repose pas sur de la billetterie mais sur les droits TV et la retransmission média. En cette période de confinement, tout le monde est conscient et responsable. Tout le monde a compris les bénéfices de rester chez soi et donc de privilégier plutôt le spectacle télévisé que le spectacle en live. Finalement, ce ne serait pas si pénalisant puisqu'on pourrait le suivre à la télévision", a conclu la ministre.