An nou kouté Samuel !

An nou kouté Samuel !

Malgré la grève de carburant, une grande partie des joueurs étaient au rendez-vous excepté quelques-uns.

Nou ka kouté alò, Samuel Pereau !