Tokyo 2020 - Le patron du CIO contre tout report des JO de Tokyo

Alain Paulmin Vendredi 20 mars 2020

Depuis 3 semaines, le couperet de l'annulation tombe sur toutes les compétitions sportives majeures du fait de la pandémie de coronavirus. A ce stade, la seule chose que l'on cherche à savoir, c'est quand ce couperet sera suffisamment usé ? Roland-Garros, classiques flandriennes, Ligue des Champions, Euro 2020, Tour d'Italie... Toutes ces compétitions ont soit été reportées soit annulées. Et le virus continue son bout de chemin vers l'horizon qui s'éclaire jour après jour pour lui. Avec en ligne de mire les deux autres rendez-vous majeurs de l'été : le Tour de France et les Jeux Olympiques.

Pour ces derniers, pas question de report à ce stade du calendrier, en tout cas à en croire les déclarations du patron du Comité International Olympique Thomas Bach. L'Allemand a jugé "prématuré" un report de l'événement lors d'un entretien avec le New York Times.

"Nous examinons plusieurs scénarios"

Ce vendredi 20 mars, la flamme olympique est arrivée à Tokyo, dans une ambiance plus funéraire que sportive. Les organisateurs, les délégations et les sportifs grincent des dents depuis des semaines, ayant comme point commun une incertitude totale sur la tenue ou non de ces 30èmes Olympiades d'été. Même Thomas Bach n'en est pas sûr : "Pour nous, ce ne serait pas responsable aujourd'hui et ce serait prématuré de partir dans des spéculations et de prendre une décision. Nous ne savons pas ce que sera la situation. Bien sûr nous examinons plusieurs scénarios".

Le CIO avait déjà décidé de maintenir la tenue des Jeux, à l'issue d'échanges avec les comités Nationaux Olympiques et les sportifs. Côté cyclisme, l'annonce de la sélection française sur piste a été reportée, a annoncé le DTN Christophe Manin.